Information Patient | Chirurgie esthétique des oreilles décollées

Dr. Camille GALY - www.orl-information.fr
Dans cette vidéo d'information pour les patients, nous expliquons comment se déroule la chirurgie esthétique des oreilles décollées ou "otoplastie" en terme médical.

L'otoplastie est une intervention qui a pour objectif remodeler le pavillon de l'oreille afin corriger une particularité anatomique que l’on appelle les « oreilles décollées ». Cette intervention concerne essentiellement les enfants qui peuvent bénéficier de ce geste à partir de l’âge 7 ans dès lors qu’ils en affirment le désir.

Comment se déroule l’intervention ?
L'intervention se déroule sous anesthésie générale, mais une anesthésie locale peut être proposée.
La technique chirurgicale est adaptée pour chaque patient, au cas par cas. D’une façon générale, le cartilage est remodelé au travers d’une incision de la peau, positionnée en arrière de l'oreille. Puis, des fils de suture sont utilisés pour maintenir l’ensemble des structures dans la position désirée.

Quelles sont les suites opératoires ?
Les suites opératoires sont simples et autorisent généralement un retour au domicile le jour même.
Après l’intervention, un pansement de conformation est mise en place et doit être maintenu par un système de contention élastique afin de guider la cicatrisation. La durée de cette contention est variable et sera préciser par le chirurgien.

Quels sont les risques de l’intervention ?
Toute intervention sur le corps humaine, même menée dans des conditions optimales de compétence et de sécurité recèle un risque de complication et d’échec.
Dans les suites immédiates d’otoplastie, on peut observer la formation d'un hématome de la zone opérée, qui impose le plus souvent son évacuation au bloc opératoire.
Plus à distance on surveillera la survenue d’infection qui se manifeste par des douleurs de l'oreille et un aspect inflammatoire du pavillon. Ces infections sont rares, mais imposent la mise en route d’un traitement antibiotique efficace afin de prévenir une atteinte du cartilage dont les conséquences peuvent être importantes sur le plan esthétique.
Enfin, il faut noter le pavillon de l'oreille reste souvent sensible pendant plusieurs semaines.
Dans de très rares cas, la peau située en arrière de l’oreille peut s'épaissir et prendre un caractère disgracieux, que l’on nomme cicatrice chéloïde.

Si le résultat esthétique est le plus souvent satisfaisant, des imperfections peuvent être constatées dans les suites immédiates ou plus à distances. Il peut s’agir d’irrégularités, d’asymétries ou de plicature trop saillante, ou de fil palpables sous la peau. Ces aspects lorsqu’ils existent sont habituellement discrets et n’attirent pas le regard, mais si besoin une « retouche » chirurgicale peut être réalisée dans un second temps. "

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×