Créer un site internet

Liverpool vs Real Madrid 0-0 Résumé Highlights

Liverpool a dominé et s'est créé plusieurs occasions face au Real Madrid mais il est tombé sur un excellent Courtois et une équipe merengue qui a su contrôler le rythme malgré tout. Pas de fabuleuse remontée cette année pour les Reds, et un Real Madrid toujours aussi impressionnant en Europe.

Real Madrid

Suite et fin des quarts de finale retour de la Ligue des Champions, avec ce Liverpool-Real Madrid forcément très alléchant. Après son match plein de maîtrise à l'aller, le club espagnol devait se méfier de la bête anglaise blessée. D'autant qu'il se présentait avec une défense alternative, avec Valverde arrière droit et une charnière Nacho-Militao pas toujours garante de solidité bien qu'efficace face au FC Barcelone le week-end dernier. En face, Jürgen Klopp alignait son trio offensif classique, tout en composant avec les absences pour sa défense également. Dès le début de la rencontre, les Reds mettaient une grosse pression sur les Merengues et s'offraient une première énorme occasion. Lancé en profondeur, Mané remisait instantanément pour Salah à l'entrée de la surface, mais l'Egyptien centrait trop sa frappe, repoussée par Courtois (2e).


De quoi donner le ton d'une rencontre lancée sur un gros rythme. Les Reds décidaient d'insister sur leur côté gauche, ciblant peut-être Valverde, pas un spécialiste du poste. Mais le danger pouvait venir aussi du côté droit. Salah éliminait plusieurs adverses et le ballon atterrissait dans les pieds de Milner, aux vingt mètres. L'Anglais enroulait sa frappe, que Courtois sortait de sa lucarne (11e). Le Real subissait et affichait un déchet technique surprenant au milieu. Mais il pouvait compter sur Benzema, auteur d'un joli numéro dans la surface et dont le centre, détourné, trouvait le poteau d'Alisson (20e) ! Liverpool baissait d'un ton, le hard rock de Klopp se transformait en un léger twist. Et le Real pouvait imposer un faux rythme, tout en restant menaçant grâce aux déplacements de Benzema et à la vitesse de Vinicius.

Il aura manqué quelque chose à Liverpool
Le duo Salah-Mané réveillait malgré tout les Reds, le premier étant encore servi par le deuxième. Mais Salah ne cadrait pas sa frappe du gauche, en pleine surface (41e). Dans la foulée, Wijnaldum vendangeait une énorme occasion, en envoyant au-dessus un ballon remis en retrait par Alexander-Arnold (42e) ! Liverpool gâchait ses occasions et réduisait ses chances de qualification. Au retour des vestiaires, les hommes de Klopp repartaient à l'attaque et on voyait enfin à l'oeuvre Firmino, qui, comme Salah, tombait sur un Courtois vigilant (46e). Les Reds s'offraient un nouveau temps fort mais péchaient encore à la finition. Comme s'il ne pouvait rien arriver au Real de Zinedine Zidane, même moins bon qu'à l'aller.

Alors Klopp chamboulait son équipe en faisant entrer
Liverpool

Mané (4) : ce match est finalement à l’image de Sadio Mané depuis quelque temps : frustrant. Le Sénégalais est souvent capable par ses dribbles, sa justesse technique et sa vitesse de briser n’importe quelles défenses. Mais très souvent, il lui manque ce petit quelque chose pour finir l’occasion pour jouer juste et pour débloquer des situations. Il avait commencé la rencontre avec une belle remise qui aurait dû finir sur un but (2e). Par la suite, même s’il a été très remuant, il n’a pas réussi à réellement inquiéter la défense madrilène. Il a aussi disparu au fil du match, sans doute très diminué physiquement. Remplacé par Oxlade-Chamberlain à la 82e.

Salah (5) : pour tenter de renverser un Real Madrid depuis quelques semaines, Liverpool devait compter sur un grand Mohamed Salah. L’Égyptien avait aussi à cœur de faire mieux que lors de la phase aller. Son face à face raté du début de match n’avait rien de rassurant (2e). Finalement, le meilleur buteur de Premier League s’est rattrapé - à moitié - puisqu’il a été très actif sur le front de l’attaque. Quasi toutes les offensives des Reds sont passés par lui. On pourra et devra lui reprocher son manque d’application dans le dernier geste (31e, 41e, 67e, 90+2e), surtout que son équipe n’avait pas besoin de ça.

Real Madrid

Vinicius (5,5) : avec Benzema l'élément offensif le plus dangereux côté Real ce soir. Sa vitesse a été un atout pour faire reculer Liverpool et la charnière des Reds a eu quelques sueurs froides. Mais ce soir il lui aura manqué le zeste de précision technique dans le dernier geste. Remplacé par Rodrygo (72e), qui n'a pas fait de différences

Durée : 11:09

N'oubliez pas de vous abonner sur notre chaîne pour nous encourager d'avantage.
Visitez notre site web https://www.wab-infos.com pour avoir nos informations.

#LiverpoolRealMadrid #LiverpoolVsRealMadrid #ChampionsLeagues "
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam